Opter pour l'alternance

L'alternance présente plusieurs avantages

  • Former à votre métier un-e futur-e salarié-e,
  • Faciliter l'intégration à votre entreprise, vos valeurs et votre culture,
  • Dynamiser vos équipes avec un regard neuf sur le métier,
  • Bénéficier d'aides quel que soit le contrat (apprentissage ou de professionnalisation)

Contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage a pour but d’obtenir un diplôme d’État (CAP, Bac, BTS, Licence, Master,…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du Ministère chargé de l’emploi.

La rémunération de l’apprenti

L'apprenti perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC).

Toutefois, sa rémunération peut être supérieure si l'entreprise applique des accords (de convention collective ou de branches professionnelles, d'entreprises...) proposant un salaire minimum supérieur au SMIC. Dans ce cas son salaire minimum est un pourcentage de ce minimum conventionnel.

Le salaire de l'apprenti est totalement exonéré des charges sociales "salariales d'origine légale et conventionnelle imposées par la loi" (article L. 118-6 du code du travail et article 83 de la loi 88-1149), donc le salaire net est égal au salaire brut.

Le salaire de l'apprenti est également totalement exonéré de l'impôt sur le revenu, dans la limite du SMIC.

Durée d’exécution du contrat

Age de l’apprenti

De 18 à 21 ans

De 21 à 31 ans

1ère année

41 %

53 %

2ème année

49 %

61 %

3ème année

65 %

78 %

Les aides possibles pour recruter en contrat d'apprentissage

Plusieurs avantages financiers sont proposés à l’employeur qui recrute en alternance en contrat d’apprentissage.

  • Aides pour l'embauche d'un travailleur handicapé en contrat d'apprentissage
  • Déductions fiscales de la taxe d’apprentissage
  • Exonération de cotisations et contributions sociales des entreprises employant un apprenti-e
  • Crédit d’impôt apprentissage
  • Aide au recrutement d'un premier apprenti ou d'un apprenti supplémentaire
  • L'aide TPE jeunes apprentis
  • Prime à l'apprentissage de 1000 euros pour les entreprises de moins de 11 salariés

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation a pour but d’acquérir une qualification professionnelle reconnue à travers un diplôme ou un titre professionnel (enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale).

La rémunération du salarié en contrat de professionnalisation

Le salarié en contrat de professionnalisation perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) conformément aux dispositions du droit du travail relatives à la rupture anticipée d'un CDD.

Durée d’exécution du contrat

Age de l’apprenti

De 18 à 21 ans

Plus de 21 ans

26 ans et plus (demandeur d’emploi)*

Egal ou supérieur au Bac professionnel ou titres professionnels équivalents

65% du SMIC

80% du SMIC

Minimum SMIC ou 85% du salaire conventionnel.

Bac général

55% du SMIC

70% du SMIC

Les aides possibles pour recruter en contrat de professionnalisation

L’entreprise peut bénéficier d’avantages financiers de l’État ou de Pôle emploi en fonction de l’âge de l’alternant.